Se faire vacciner avant de partir en voyage

Lorsque vous partez en vacances, vous pourrez faire face au problème du manque d’infrastructures sanitaires. En outre, vous pourriez consommer accidentellement des aliments impropres et contaminés. C’est pour ces diverses raisons qu’il est primordial de se faire vacciner avant de partir en voyage. Le vaccin contre la fièvre typhoïde est l’un des vaccins recommandés pour les voyageurs. La fièvre typhoïde est une maladie causée par l’ingestion d’aliments ou de boissons contaminées par des matières fécales. L’agent pathogène responsable de cette infection est une bactérie appelée Salmonella Typhi mais d’autres bactéries de la famille des salmonelles peuvent aussi en être la cause.. Zoom sur le vaccin contre la fièvre typhoïde.

La vaccination pour les voyageurs

Le vaccin contre la fièvre typhoïde peut être administrée chez toute personne âgée de 2 ans et plus. Ce vaccin est recommandé pour les personnes qui se rendent dans des régions ou des zones où la maladie est présente. Divers centres médicaux comme ce centre de vaccination pour les voyages à l’Assomption peuvent administrer ce vaccin. En outre, le personnel qualifié présent au sein de ces infrastructures peut prodiguer différents conseils sur les gestes qui sauvent. Dans certaines régions du monde, les conditions sanitaires sont encore déplorables. Ce type de situation est favorable aux bactéries et aux maladies diverses. Pour faire son plein effet, la vaccination se fait 15 jours avant le départ des voyageurs. La protection d’une injection dure 3 ans. Passé ce délai, un rappel devra être fait si la propreté de l’environnement où la personne se trouve est douteuse.

Qui doivent se faire vacciné ?

Les voyageurs sont les premières cibles du vaccin contre la fièvre typhoïde. A part cela, certaines personnes évoluant dans des milieux spécifiques devraient aussi bénéficier de ce vaccin. Il y a par exemple les militaires, les acteurs sociaux et les agents de santé publique qui sont souvent exposés dans le cadre de leurs activités quotidiennes. Il y a également certains professionnels qui œuvrent dans le domaine scientifique. Il s’agit des membres du personnel médical qui travaillent dans des laboratoires d’analyse de biologie médicale. Sont surtout concernés ici les professionnels qui manipulent les selles.

Les autres mesures préventives contre la maladie

Le vaccin contre la fièvre n’est efficace qu’à hauteur de 50 à 70%. Cela signifie que les mesures d’hygiène ne doivent pas être bâclées même si l’on a été vacciné. Notamment dans les continents comme l’Asie, l’Afrique et le sous-continent indien où la fièvre typhoïde est encore présente. Ainsi, il faut se laver régulièrement les mains avec de l’eau propre et du savon. Pour l’eau, opter pour des bouteilles encapsulées ou traitées. Si cela est possible, la faire bouillir avant de la boire. Les aliments à consommer crus comme les fruits et certains légumes doivent être soigneusement lavés avant d’être mangés. Ces mesures d’hygiène doivent être scrupuleusement respectées, surtout pour les personnes qui ne peuvent bénéficier du vaccin à cause d’une allergie aux substances actives du traitement.